Autorisation de la commercialisation du criquet migrateur (Locusta migratoria)

Autorisation de la commercialisation du criquet migrateur (Locusta migratoria)

Il y a quelques mois, nous vous informions de la publication de l’avis de l’EFSA relatif à la sécurité d’emploi du Criquet migrateur (Locusta migratoria) en alimentation humaine (voir notre article).

En effet, en 2018, la société néerlandaise Fair Insects BV avait déposé auprès de la Commission Européenne un dossier de demande d’autorisation en statut novel food. Celui-ci concernait le criquet sous différentes formes, consommable entier ou introduit en tant qu’ingrédient dans différents types d’aliments.

Depuis la publication de cet avis, nous attendions l’autorisation officielle de la commercialisation de ce novel food. C’est chose faite ! En effet, le 15 novembre dernier, le règlement d’exécution (UE) n° 2021/1975 a été publié. Différentes formes sont concernées par cette autorisation : les formes congelées, séchées et en poudre.

Attention cependant, seule la société Fair Insects BV pourra commercialiser ces produits. En effet, cette société a choisi d’établir sa demande sous protection exclusive. Elle bénéficiera donc pendant 5 ans d’une exclusivité. Si une autre société souhaite également mettre sur le marché le criquet migrateur, elle devra obtenir une autorisation après avoir émis une autre demande auprès de la Commission Européenne sans utiliser les données exploitées par le demandeur initial.

Les conditions d’utilisation des différentes formes de criquet migrateur autorisées sont précisées en annexe du règlement d’exécution (UE) n° 2021/1975. Par exemple, il sera possible d’introduire le criquet migrateur dans des substituts de viande à hauteur :

  • de 80 g / 100 g pour la version congelée,
  • de 50 g / 100 g pour la version séchée.

Par ailleurs, les aliments contenant du criquet migrateur devront le préciser sur leurs étiquetages. Ils devront ainsi indiquer les formes employées en respectant les dénominations suivantes :

  • « Locusta migratoria (criquets migrateurs) congelés »,
  • « Locusta migratoria (criquets migrateurs) séchés / en poudre »,
  • « Poudre de Locusta migratoria (criquets migrateurs) entiers ».

Enfin, les étiquetages devront également signaler le risque allergène lié à la présence de criquet migrateur. Ainsi, à proximité de la liste des ingrédients, il sera nécessaire d’indiquer une mention du type « Locusta migratoria (criquet migrateur) peut provoquer des réactions allergiques chez les consommateurs souffrant d’allergies connues aux crustacés, aux mollusques et aux produits qui en sont issus, ainsi qu’aux acariens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.